La formation Parcours Europe

La Licence en quelques mots

 

Le Parcours Europe est une formation universitaire proposée uniquement à l'Université de Nantes qui se déroule en 3 ans. Il s'agit d'un cursus pluridisciplinaire pour des étudiant.e.s inscrit.e.s en licence de droit, d'histoire, d'anglais, d'italien ou d'allemand, et qui ont choisi de se spécialiser sur les questions européennes. Chaque promotion compte une cinquantaine d'étudiant.e.s : une vingtaine en Droit, une douzaine en Histoire, une dizaine en Anglais, 5 en Allemand et 4 en Italien. Chacun.e de ces étudiant.e.s suit les cours de sa licence et les cours du Parcours Europe.

 

À la fin des 3 années d'études, l'étudiant.e dispose d'un diplôme dans sa formation principale (droit, histoire, anglais, italien ou allemand) avec une mention "Parcours Europe" très valorisée dans les masters. Attention, il ne s'agit pas d'une double Licence, mais bien d'une mention ajoutée à la Licence principale.

Les matières et l'emploi du temps

 

L’emploi du temps d’un.e étudiant.e du Parcours Europe est partagé entre les cours de sa Licence principale et les matières enseignées au sein du tronc commun du Parcours Europe. Ainsi, l'étudiant.e est dispensé.e d'une partie des cours de sa filière principale, pour pouvoir assister aux matières du Parcours Europe. 

 

Pour ce qui concerne le tronc commun, les matières qui le composent sont très variées, et changent à chaque semestre. Au cours de sa Licence, l'étudiant.e assistera à des cours d'Histoire, de Droit européen, de Sciences et de Philosophie politique, d'Economie, de Sociologie, de Géographie, et de Littérature et Culture européenne. Certains de ces cours sont enseignés en anglais (environ 1 cours en anglais par semestre à partir de la deuxième année). A ces cours s'ajoute la pratique linguistique, avec un cours de LV1 Anglais (dont les étudiant.e.s qui suivent la Licence d'Anglais sont dispensé.e.s), ainsi qu'une LV2 au choix entre l'espagnol, l'allemand ou l'italien (il est possible de commencer l'italien comme débutant.e). 

 

Pour ce qui concerne les cours de la Licence principale, ce sont les mêmes que ceux dispensés aux étudiant.e.s qui ne font pas partie du Parcours Europe, même si certaines matières ne concernent pas les étudiant.e.s du Parcours Europe.

 

Voici des exemples d'emplois du temps des différentes filières. En bleu, ce sont les matières du tronc commun du PE, et en rouge, les matières de la Licence principale : 

Licence Droit - Parcours Europe

Licence Histoire - Parcours Europe


Licence Anglais - Parcours Europe

Licence Allemand - Parcours Europe


Licence Italien - Parcours Europe

Les plus du Parcours Europe

 

 

En plus de proposer un cursus pluridisciplinaire à l'Université, ce qui est plutôt unique, le Parcours Europe offre à ses étudiant.e.s des opportunités qui sont assez rares et très formatrices, permettant de développer des compétences utiles à la fois pour le parcours scolaire et professionnel :

  • Le projet tutoré : réalisé n'importe quand au cours de la Licence (généralement entre la deuxième et la troisième année), il s'agit soit d'un stage en milieu professionnel de trois semaines, soit une émission de radio en partenariat avec “EuradioNantes” réalisé seul.e en en groupe et portant sur une thématique européenne. 
  • Les TD développant des compétences : en deuxième année, les étudiant.e.s assistent à 2 cours en petits groupes (15 étudiant.e.s) qui portent chacun sur une compétence. Le premier 'Compétence en Art Oratoire', a pour objectif de fournir des outils afin d’améliorer notre aisance à l’oral devant un public. Le second, 'Compétences en Leadership', a pour but de nous préparer à l'insertion professionnelle, grâce à une formation sur les différentes étapes de la recherche d'emploi (CV, lettre de motivation, entretien d'embauche, stage...). Il est dispensé par des conseiller.e.s d'orientation du SUOI, ce qui permet également aux étudiant.e.s de commencer à se projeter sur les domaines dans lesquels iels souhaitent continuer leurs études. 
  • La simulation de Conseil Européen : en troisième année, une imitation de conseil européen est organisé à l'Hotêl de Région, durant lequel chaque étudiant.e se voit attribuer un rôle précis (Ministre des Affaires Etrangères Polonais, journaliste, lobbyiste, représentant.e de la Commission Européenne...). La réunion porte sur un thème prédéfini à l'éavance (la cybersécurité en 2017 par exemple), et chacun.e doit défendre ses intérêts, tout en cherchant à atteindre un consensus sur le sujet. C’est une expérience unique qui nous permet de nous plonger dans le bain de la diplomatie et de la négociation le temps d’un jour. Cette simulation est préparée en amont, généralement à travers un cycle de conférences afin d’appréhender le sujet donné et d'un week-end d’apprentissage des techniques de négociation.

 

 

 

 

La dimension internationale du Parcours Europe

 

Une des particularités de cette licence est qu'un séjour Erasmus est obligatoire en troisième année. Il s'agit d'un séjour d'un semestre (entre 5 et 7 mois selon les universités) dans un autre pays de l'Union européenne, pendant lequel l'étudiant.e suivra des cours dans une université partenaire. Pour en savoir plus sur l'Erasmus, tu peux cliquer ci-dessous :

 

Les attendus et requis du Parcours Europe

 

Pour intégrer le Parcours Europe, il faut sortir d'une filière générale au lycée, avec de préférence des options de sciences sociales ou humaines (SES, Géopolitique,  LV3...). Cependant, cette dimension n'est pas obligatoire : on retrouve au sein des promotions des étudiant.e.s ayant obtenu un bac S, ES ou L (pour les modifications liées à la réforme du baccalauréat, nous n'avons pour l'instant pas d'informations sur la sélection. Néanmoins, il est probable que les options comme Géopolitiques ou SES soient plus valorisées dans la candidature). Il peut être intéressant d'avoir fait une classe européenne ou un parcours Abibac, Esabac, Bachibac,mais encore une fois, ce n'est pas nécessaire pour rentrer au Parcours Europe. 

 

 

Il n’y a donc pas à proprement parler de prérequis pour intégrer le Parcours Europe. Un bon de niveau en langues vivantes est tout de même attendu (B2 en Anglais, qui est normalement le niveau demandé au bac, et B1 pour les LV2) mais là encore pas de panique, il n'y a pas besoin d'être bilingue ! Une bonne culture générale et une aisance à l’écrit comme à l’oral sont aussi des critères regardés lors de la phase de sélection. Il faut surtout témoigner d’une ouverture d’esprit, d'une curiosité et d’un intérêt pour les cultures étrangères, et bien sûr pour l’Europe d’un point de vue politique, économique, social…

 

Où se déroulent les cours ?

 

Nous assistons aux cours dans les différents UFR composants le PE (Fac de Droit, Fac d’Histoire et Fac de Langues) mais nous restons toujours sur le campus Tertre de l'Université de Nantes. Ainsi dans une même journée, nous pouvons être amenés à avoir un cours d’anglais en Fac de Langues le matin, puis à suivre les cours de notre spécialité au sein de l’UFR correspondant durant la journée et enfin le soir de nouveau changer de Fac pour assister au cours du Parcours Europe.

 

La licence Parcours Europe est-elle comparable à une classe préparatoire ou à un IEP ?

 

Tout d’abord, il est important de différencier le Parcours Europe d’une classe préparatoire. Les étudiant.e.s du Parcours Europe ne sont pas en compétition puisque la licence ne débouche sur aucun concours particulier. L’état d’esprit est donc sensiblement différent, avec plus d’entraide et moins une logique de concurrence. Par rapport à la charge de travail, c’est aussi un peu différent. 

 

Le rythme du Parcours Europe est vraiment variable, avec une charge de travail très importante en périodes de partiels (puisque l’on cumule à la fois les examens de notre composante mais aussi ceux des matières PE) et des moments plus “relâchés” où l’on se concentre plus sur la préparation de nos TD ou de dossiers à rendre sur le long terme. Même si c’est une formation exigeante où il faut fournir beaucoup de travail personnel, le rythme reste quand même moins soutenu par rapport à celui d’une classe préparatoire.

 

Par rapport à un IEP, la différence se fait sur la spécialité qu’acquiert chaque étudiant.e du Parcours Europe à l’issue de sa licence. En effet alors qu’un IEP reste une formation très généraliste, le Parcours Europe permet à ses étudiant.es de se spécialiser dans un domaine précis (Droit, Histoire ou Langues) tout en bénéficiant de l’apport de connaissances très large du tronc commun du Parcours Europe.

 

Les promotions

2010-2013 : Alcide de Gasperi

2011-2014 : Louise Weiss

2012-2015 : Vaclav Havel

2013-2016 : Altiero Spinelli

2014-2017 : Hugo Donellus

2015-2018 : Raoul Nordling 

2016-2019 : Stefan Zweig

2017-2020 : Simone Veil

2018-2021 : Konrad Adenauer

2019-2022 : Ludwig Zamenhof

2020-2023 : Eliane Vogel Polsky

Nos réseaux