Maison de l'Europe : l'Europe de chez soi

Fou du Droit - septembre 2014

        A l'heure ou l'Europe paraît à la fois si lointaine et si menaçante, des organismes tels que les Maisons de l'Europe (MDE) œuvrent au local dans le but d'informer les citoyens. Une action locale qui sert la réalisation globale d'un espace public européen.


         Débuter un stage dans une association européenne au lendemain d'élections largement eurosceptiques ne semblait pouvoir laisser qu'un goût amer. Et pourtant. Le nom de la structure elle-même remet en question les adjectifs "lointaine" et "menaçante" de plus en plus appliqués à l'Union Européenne : Maison de l'Europe Angers & Maine et Loire. L'Europe en Maine et Loire, quoi de plus local ? Une maison, un foyer, quoi de moins menaçant ?
             Les Maisons de l'Europe sont au nombre de 36 en France. Régies par la Fédération Française des Maisons de l'Europe, elles ont pour vocation d'informer les citoyens sur la réalité européenne, d'inciter au débat, à travers deux axes : pédagogie et culture européenne. Cette action a pour mérite de s'effectuer au local, tout en étant liée aux autres pays européens par le réseau European Network for Education and Training (EUNET), constitué de toutes les organisations défendant un apprentissage de l'idée européenne à travers l'Europe.Interventions ludiques auprès de publics scolaires ou associatifs, animation de débats, organisation de manifestations culturelles, formation des élus locaux, l'Europe trouve dans les MDE plus qu'une maison, un relais, une ouverture au local qui la rend tangible, concrète : aimée ou pas, définitivement plus proche.
           Mais plus encore. Après plus d'un mois d'immersion à la MDE d'Angers, le rôle plus large de ces associations devient évident. Les Maisons de l'Europe sont aussi les agents d'une communication européenne encore à l'état embryonnaire. Elles relaient des publications de la Commission européenne, comme avec la diffusion du magazine pédagogique "Europe - Le magazine des jeunes curieux". Parfois agréées Centres Information Europe Direct par la Commission, elles vulgarisent le langage technocrate européen tant critiqué. Les Maisons de l'Europe du Grand Ouest forment un véritable réseau et diffusent à tour de rôle un Mag'Europe sur les radios locales Euradionantes et Radio G. Animées par des bénévoles et salariés convaincus que la cause européenne en vaut la peine, les MDE n'en restent pas moins indépendantes et apolitiques. Une caractéristique primordiale, qui fait d'elles une alternative à la communication européenne largement militante, prise en grippe par des citoyens de plus en plus méfiants.
          Les Maisons de l'Europe participent donc à l'animation des territoires et à la prise en charge de problématiques locales, avec par exemple la participation aux Temps d'Accueil Périscolaires. Mais elles sont aussi les constructrices d'un espace public européen avant tout en manque de communication. Le déficit démocratique de l'UE n'est peut être pas cette nébuleuse que les théoriciens tendent de combattre par des projets plus ou moins fédéralistes. Il peut être un problème à résoudre pratiquement, au local, au sein d'associations connectées à l'UE mais animées par des citoyens européens d'abord habitants d'une commune. Agir en régions ne permettrait-il pas de renforcer la démocratie européenne en contournant le niveau national souverainiste ? Comme dit une bénévole du Mans : "L'Europe, c'est à nous de la faire !".

 

Elise RACQUE

Nos réseaux