Le Think Tank Sport et Citoyenneté : une nouvelle manière d'aborder la citoyenneté européenne

Fou du Droit - novembre 2014

         Alors que l'Europe ne semble pas mobiliser une véritable opinion publique, et que la citoyenneté européenne peine à exister pleinement, un Think Tank créé à Bruxelles en 2007 mise sur le sport pour promouvoir une nouvelle compréhension de l'Union Européenne.

 

      Tout le monde le sait, le répète, le martèle, : c'est urgent, l'Union Européenne souffre d'un déficit démocratique lié à sa complexité technocratique, à son manque de communication et à la défiance des citoyens européens. Politiques, médias et théoriciens de l’Union Européenne se penchent sur le problème, et proposent multiples plan d'actions, de réformes, de théories censées relancer le projet européen. Mais qui les entend ? Quelques élites soucieuses de la cause européenne, par laquelle ils se sentent concernés : nos fameux technocrates, auxquels s'ajoutent étudiants et chercheurs spécialisés. Ces réflexions ont le mérite d'aborder le projet européen comme un objet mobile, mais un paradoxe demeure entre l'objectif affiché et les moyens employés : comment amorcer l'évolution d'un fonctionnement technocratique vers une Europe tournée vers des citoyens concernés, si cette potentielle évolution est pensée par des hommes lus par une minorité faisant partie de l'élite européenne, et non de la société civile élargie ?

       Des associations de la société civile prennent en charge cette problématique : en parallèle des réflexions théoriques, elles interpellent les citoyens à travers leurs missions d'information et de promotion du débat public européen. Parmi ces associations, le Think Tank Sport et Citoyenneté est particulièrement intéressant. Si le lien entre sport et citoyenneté peut aisément se concevoir, celui entre sport et citoyenneté européenne reste une innovation sur la scène internationale. L'organisme est unique en son genre. Créé à Bruxelles suite à la publication par la Commission d'un Livre blanc européen sur le sport, le 11 juillet 2007, l'association a le mérite de lier un enjeu des politiques européennes à des attentes concrètes des citoyens. Le Think Tank réunit de nombreux experts à travers toute l'Europe sur les problématiques sociétales liées à la pratique du sport : santé, sport féminin, éthique,… Produisant réflexions et missions de terrain, à la fois en lien avec la Commission dans des groupes de travail et impliquée auprès du grand public par le biais  d'antennes locales, l'association constitue une véritable interface entre technocratie et société civile européennes.

          Et si la recette d'une Union Européenne comme lieu d'une véritable citoyenneté transnationale résidait dans la prise en charge de problématiques sociétales concernant à la fois les politiques européennes et n'importe quel citoyen ? Qu'il soit Allemand, Britannique, Danois, Italien ou Bulgare, le citoyen européen est en effet concerné par les enjeux du sport, de l'obésité, de la civilité. Ne se sent-on pas plus concerné par une association qui parle de sport pour servir le sentiment d'appartenance à la citoyenneté européenne, plutôt que par un penseur dont la prose questionne cette citoyenneté sans la prendre à parti ? Julian Jappert, Directeur de l'équipe permanente du Think Tank, interpelle les dirigeants et penseurs de l'Europe : "Quand je vois les supporters de l'Olympique de Marseille scander sans se poser de question le nom d'un joueur Néerlandais, je me dis qu'il y a quelque chose à faire pour le sentiment européen en parlant de sport !". Le Think Tank a d'ailleurs milité pour inciter au vote européen l'année dernière, au travers d'une vidéo réunissant politiques européens et sportifs de haut niveau.

 

       L'Europe aurait ainsi intérêt à prendre de plus en plus en charge des problématiques comme le sport, communes à tous les Européens, touchant d'autres enjeux sociétaux et politiques, et constituant une voie d'entrée originale et pédagogique pour parler de citoyenneté européenne. L'Union Européenne semble l'avoir (enfin) compris, puisque des commissaires travaillent en ce moment, en partenariat avec les experts de Sport et Citoyenneté, sur une future Semaine européenne du sport.

 

Elise RACQUE

Nos réseaux